L'ustrinum désigne l'aire de crémation où étaient incinérés les défunts.
Après l'incinération, les os du mort et ce qui restait des offrandes, étaient prélevés, nettoyés puis ensevelis dans une urne, un coffre, un linge ou, à même la terre.